Le Yoga des Enfants : à partir de quel âge ?

Maman_Yoga_Parent_Enfant_Yoga_Parc

Dans les textes anciens de l’Inde

A l’âge de 7 ans, dans la caste des brahmanes, le garçon recevait de son père trois pratiques initiatiques fondamentales : la salutation au Soleil (surya namaskar), la Gayatri (mantra fondamental de la tradition yoguique) et la respiration alternée (nadi-shodhana). Par ailleurs, il était question que les enfants expérimentent neuf émotions pour que des blocages ne s’installent pas plus tard : l’art, la compassion, l’absence de crainte, la férocité, l’humour, l’état paisible, l’héroïsme, le dégoût et l’émerveillement.

C’est en effet vers l’âge de 7 ans que la glande pinéale (épiphyse) commence à dégénérer et que la glande pituitaire (hypophyse) entre en action et les émotions jaillissent. C’est la raison pour laquelle tant d’enfants deviennent émotionnellement perturbés, déséquilibrés durant les années de la pré -adolescence et de l’ adolescence. La glande pinéale à une influence équilibrante sur les activités du cerveau , ce qui garde l’ensemble du cerveau dans un état réceptif.

Cette toute petite glande pinéale, située au sommet de la moelle épinière, a une importance majeure. Il y a des millions d’années, elle jouait un rôle actif dans le développement du cerveau humain. Mais au cours du temps, elle a suivi un parcours de dégénérescence, notamment par le fait que l’homme s’est éloigné de la nature. Aujourd’hui, elle n’est pas beaucoup plus qu’une glande vestigiale et si nous ne prenons pas les mesures appropriées pour la préserver, d’ici quelques milliers d’années, elle sera complètement perdue.

 

En Occident aujourd’hui

Actuellement, les enfants sont de plus en plus perturbés, nerveux, agressifs, instables. Le mode de vie de beaucoup d’entre eux est marqué par une absence totale de discipline, une alimentation erratique (n’importe quand, n’importe quoi et n’importe comment), l’imprégnation du bruit, l’agitation. Plus ils sont agités et plus ils ont besoin d’attention. Entre les devoirs, les querelles entre amis, les activités extra-scolaires nombreuses et éventuellement les problèmes familiaux ou les familles séparées, ils sont pris par le stress. Leur besoin d’attention est immense ; ils ont besoin de présence et de se sentir compris.

À mon sens, la pratique du yoga avec les enfants de nos jours peut s’ancrer dès le plus jeune âge : vers 2-3 ans. Toutefois, chaque étape de développement appelle une intention et des pratiques différentes, afin de respecter l’intégrité de l’être et de sa réalité. Ainsi par exemple, à l’âge de 2-3 ans, le yoga constitue surtout un espace privilégié de complicité avec l’adulte où le lien d’attachement se trouve nourri. Un espace où l’enfant peut recevoir la présence engagée qui va répondre au stress qu’il connaît déjà.  Car jusqu’à l’âge de 3 ans, un enfant est constamment en yoga : c’est-à-dire qu’il est à 100 % dans la conscience de son corps, de ses mouvements et du moment présent. Il n’y a pas d’autre ou d’ailleurs. Tous est lui, tout est là. Il est dans une symbiose et une écoute parfaites de son corps et de son ressenti. Dans cette présence et cette sagesse innée, il respecte l’intégrité de son corps dans chaque position, tant dans l’action que durant son sommeil. Si vous souhaitez pratiquer le yoga avec votre enfant de 2 – 3 ans : observez-le et imitez-le ! Si vous trouvez l’énergie pour le suivre ! 🙂 Et privilégiez une écoute active de ce « petit » maître qui a tant à vous partager. Profitez-en pour vous déposer et relâcher toute autre intention que celle d’être ici et maintenant. Point. Un magnifique cadeau pour nous ré-approprier ce que nous savons déjà !

Cet été, Maman Yoga vous offre des ateliers de Yoga Parents-Enfants dans le Parc Laurier. Plusieurs abonnements ont été élaborés afin de rendre cette activité accessible au plus grand nombre. Tous les détails en cliquant ici

 

 

 

Be first to comment