La posture de l’arbre

La posture de l’arbre

Ancrer ses intentions 

Aujourd’hui, je vous parle du pouvoir de l’intention. Et je vous propose une technique, inspirée du yoga pour ancrer, simplement et puissamment vos intentions.

J’ai remarqué une tendance commune qui est de focaliser son attention bien plus souvent sur le « comment? » que sur le « quoi? ». « Comment vais-je réussir à payer mes factures ce mois-ci ? comment pourrais-je prendre plus de temps pour moi ? comment vais-je m’y prendre pour réaliser ce projet ?…». Or focaliser sur le comment, c’est entrer dans un tourbillon mental sans fin. Le « comment », c’est la stratégie, et des stratégies, il en existe de nombreuses pour répondre à un même besoin.

Le sage contemporain, Wayne W.Dyer a consacré tout un livre sur le pouvoir de l’intention, dans lequel il décortique et nous partage une approche pour apprendre à co-créer le monde que nous souhaitons. Voilà une démarche bien similaire à celle du yoga, dont l’intention est de faire cesser les tribulations du mental pour réaliser notre nature profonde ; en d’autres mots la proposition du yoga est de nous re-connecter à notre centre, dans lequel réside un pouvoir illimité… de création. Lorsque nous comprenons cela, et que nous abordons notre pratique dans ce sens, les postures prennent leur pleines dimensions. Elles sont des espaces de méditation active, d’exploration et de fluidification de l’énergie. Et il devient très intéressant de placer une intention au début de notre pratique. Nous donnons un sens, une direction à notre énergie.

 

Maman Yoga - Vrishasana - arbre

 

 

 

Le yoga étant directement inspirée de la nature, lorsque nous sommes dans une posture, nous pouvons nous relier aux énergies du vivant. Semer une intention dans la posture de l’arbre s’avère très puissant, lorsque nous sommes au clair avec notre intention, le « quoi », et présentes dans le notre corps : présentes à notre souffle et aux sentions physiques.

Les femmes enceintes 

Une magnifique posture à pratiquer pour se centrer, renforcer ses jambes et travailler son équilibre. Prenez-soin d’activer votre périnée lors de la posture afin de soutenir votre plancher pelvien.

Les enfants

l’adooooorent ! Pour les tout-petits, il peut être difficile de placer le pied sur la cuisse. Vous pouvez leur proposer de simplement mettre un met sur l’autre, ou sur la cheville opposée.

Une proposition Made in Maman Yoga, très à propos pour les femmes créatives, dans leur travail comme à la maison. À pratiquer, sans modération en solo ou avec votre tribu !

Vous avez testé ? venez nous partager vos expériences et commentaires !

Maternité en yoga : co-naissance, conscience, bien être

Maternité en yoga : co-naissance, conscience, bien être

La conception, la grossesse, l’accouchement et la période postnatale (4o jours après l’accouchement) ne sont pas uniquement un processus physique. Ils engagent la globalité de la vie des futurs parents et de leur enfant. Ces quatre étapes sont des processus sacrés, des paliers initiatiques pour la mère, le père et l’enfant à être.

La maternité yoguique considère le processus de la venue au monde (conception, gestation, accouchement et post-natalité) à travers la vision du yoga et de l’ayurveda : la connaissance de la vie et l’union à la vie (bien être).

La vie est un yoga.

Sri Aurobindo

Cette approche millénaire reste d’actualité, car elle s’adresse à la nature-même, l’essence de l’être. En offrant une approche globale sur les interactions corps-mental-émotion-esprit, ainsi que des outils pratiques pour le bien-être de la femme et de son nouveau-né ainsi que pour la famille moderne, la maternité yoguique permet de vivre avec conscience, vitalité, stabilité et ouverture ce passage initiatique.

Les parents ont une sagesse innée qui les guide dans leur voyage de parentalité. La sagesse innée du corps : réceptacle, source et force de vie, et la sagesse du coeur : nos valeurs essentielles, notre force d’amour, de bienveillance, notre gouvernail. La maternité yoguique soutient la connexion à cette sagesse. Pour la mère, elle permet de générer un état optimal à tous les niveaux : physique, psychique et émotionnel. Elle offre ainsi directement un environnement optimal pour l’enfant à naitre et à être, dans ses premiers pas au monde. Elle permet aux parents de clarifier leurs valeurs, de se relier à leur désir et de faire des choix en cohérence avec leurs souhaits. Et leur offre également la vitalité et la stabilité nécessaires pour porter cette nouvelle réalité.

Le yoga invite à mettre plus de conscience dans son corps, dans sa respiration et dans son comportement : c’est un art de vivre. L’attente et l’accueil d’un enfant portent tout naturellement les parents à l’écoute de cette vie qui prend forme dans le ventre maternel. Le yoga part de cette attitude d’écoute intérieure pour aider la déjà maman à habiter pleinement son corps et à se centrer dans son pouvoir. L’alimentation fait partie intégrante de la maternité yoguique.  Dans la tradition védique, le yoga et l’ayurveda étaient indissociables : le yoga s’occupait du spirituel, l’ayurveda du physique. Car les aspects qui constituent l’être humain (physique, psychique, émotionnel, spirituel) sont interconnectés et s’influencent les uns les autres. L’alimentation est un pilier majeur pour soutenir autant la vitalité que la stabilité émotionnelle et la clarté : un corps en harmonie est en santé.  C’est pourquoi dans toutes les médecines traditionnelles, l’alimentation est une médecine.

Le yoga permet d’accompagner

Cette montée vibratoire d’énergie vitale (qui) transforme la femme en profondeur et lui permet une ouverture de conscience pour rester en contact avec cette âme qui est dans son processus d’incarnation.

Martine Teixier

Namasté !

 

Le Yoga Poussette, c’est quoi ?

Le Yoga Poussette, c’est quoi ?

Le Yoga Poussette est une 1ère à Montréal ! Une pratique de yoga postnatal qui allie les postures spécifiques à la période post-partum, dans un mouvement doux, avec la méditation marchée. Je vous partage ici comment cette idée a germé pour Maman Yoga et en quoi cela consiste.

Depuis de nombreuses années maintenant, j’enseigne le Yoga prénatal et le Yoga post-natal ainsi que le massage des bébés. J’offre ces cours au parc au printemps et à l’été avec un enthousiasme particulier dû au contact avec la nature : s’ancrer et se déposer dans la terre, respirer avec les arbres, être à l’air libre, se gorger de soleil,… Des éléments tout simples mais qui apportent des bénéfices réels et tangibles. Les postures de yoga sont toutes inspirées de la nature et c’est pour cela qu’elles portent le nom d’animaux et autres éléments tels que l’arbre, la montagne ou la lune, par exemple. Pratiquer au parc nous permet de profiter de ses bienfaits, nous ramène dans une connexion évidente et simple à soi et au monde et nous enseigne aussi que des petits gestes dans notre quotidien, accessibles et simples finalement, peuvent faire toute une différence dans notre bien-être.

Régulièrement, je croisais des groupes cardio poussettes dans les parcs montréalais et, curieuse de nature, j’observais les exercices et ce fut très souvent que je trouvais cela intense et pas toujours adapté à un corps qui vient d’accoucher. Dans notre société, la notion de performance, de remise en forme, de vouloir retrouver un corps mince et musclé, rapidement, il nous est souvent difficile d’être à l’écoute de notre corps et d’honorer ses rythmes. Certes, ce rythme varie d’une femme à l’autre. Quoi qu’il en soit, une grossesse et un accouchement constituent un véritable tsunami.

En période post-partum, le corps est en reconstruction et en transition. Les tissus et les organes internes retrouvent tranquillement leur densité et leur place. Cela leur demande un certain temps. Les muscles abdominaux ont besoin d’être retonifiés. Aussi, en douceur. Les os et le plancher pelvien ont besoin d’une attention particulières. À cela s’ajoutent les tensions souvent présentent dans la nouvelle réalité de maman : tensions dans les épaules et la nuque, dans le bas du dos, résultant de se baisser souvent, de porter bébé, d’allaiter, etc.

Lors de cours de yoga poussette offerts par Maman Yoga nous prenons soin :

– des jambes : par des postures debout et dans des mouvements fluides qui permettent de redonner fluidité à l’énergie des jambes. L’énergie des jambes est le siège de la vitalité, de la stabilité et de la confiance.

– du périnée, avec douceur, beaucoup par la respiration. La relaxine étant de toute façon encore présente dans le corps, notamment à cause de l’allaitement, les tissus du périnée ne sont pas prêts à des exercices plus intenses de renforcement.

– des os : la relaxine, là encore présente dans les hormones du corps en post-partum, font que nos articulations sont encore très mobiles. Nous évitons les sauts et nous pratiquons des postures qui soutiennent la stabilité. Et qui nous amènent aussi à retrouver l’équilibre, altéré durant la grossesse car le centre de gravité du corps avait changé. Nous évitons aussi les sauts pour éviter la descente d’organes, qui n’ont pas encore retrouvé leur place et qui ne sont pas encore pleinement soutenus par un plancher pelvien qui a besoin de retrouver sa force.

– des organes internes, en faisant des exercices pour le plancher pelvien et des torsions, en douceur, pour masser et stimuler ces organes et libérer l’énergie de la colonne vertébrale, directement liée au système nerveux, et bien évidemment aussi pour soulager les tensions de tout le dos.

– des abdominaux : grâce à des exercices sans tension ou efforts intenses et qui préservent l’intégrité de la colonne vertébrale.

– du bassin et du périnée : les postures et exercices en isométrie sont évités, pour respecter un bassin encore instable, un sacrum qui a besoin de retrouver son centre, et un périnée qui a besoin d’être contenu, surtout s’il y a eu déchirure lors de l’accouchement.

– de la vitalité et de l’harmonie émotionnelle : grâce à des exercices de respiration, des postures au sol, des postures debout et à la médiation en nature. La fatigue, l’anxiété, le baby blues font partie intégrantes de la période post-partum. Le yoga et la médiation constituent incontestablement une voie privilégiée et efficace pour nourrir  la vitalité et la stabilité émotionnelle.

– de notre intuition et de confiance en nous : en vous connectant ainsi à votre corps, à vos émotions et à la nature, vous vous reliez à votre sagesse intérieure et vivre pleinement que vous êtes la personne la mieux placée pour savoir ce dont vous et votre enfant a besoin.

Comment se déroule une séance de Yoga poussette ? 

Une séance est généralement constituée de 4 parties :

– On prend le temps de respirer, de se connecter aux éléments de la nature du parc et d’entrer en présence avec notre corps

– Un parcours yoga post-natal, dédiés aux postures alliant mouvement et douceur, avec bébé dans la poussette.

– Une séquence au sol, sur les tapis avec bébé. Vous aurez le choix de laisser bébé dans la poussette s’il dort ou d’effectuer les postures au sol en duo avec lui, dans un yoga post-natal avec bébé.

– De la méditation de pleine conscience, marchée ou au sol, dépendamment de la journée.

– Vous apprendrez aussi des respirations et des postures à infuser dans vos gestes  quotidiens pour nourrir votre bien-être.

L’ordre dans lequel nous ferons ces éléments de pratique variera en fonction de l’humeur du jour et de la disponibilité des bébés.

Cette activité est avant tout un RDV de connexion avec vous-même, votre bébé et la nature. Nous suivons le flow du moment pour permettre cette connexion avec justesse, détente, bienfaits et joie.

J’ai bien hâte d’inaugurer cette première saison de Yoga Poussette avec vous : précieux mamans et bébés !

RDV au Parc Lafontaine à partir du mercredi 11 mai 2016 ! 

Pour le infos pratiques et inscriptions, cliquez ici : Yoga Poussette

YOGA_POUSSETTE_PARC_LAFONTAINE_MONTREAL_MAMANYOGA

Le guerrier 2

Confiance et force intérieure 

Bonne rentrée ! Nous avons accumulé l’énergie du soleil et l’automne qui s’en vient nous invite à nous enraciner. À ramener cette énergie de feu, feu follet, dans notre centre et à nous reconnecter directement à la terre pour nourrir et fluidifier notre énergie vitale.
L’ancrage à la terre est effectivement fondamental : sur le plan physique, il nous assure la vitalité ; sur le plan émotionnel, la stabilité. Ce n’est donc pas un hasard (ça ne l’est jamais) si l’initiation au yoga met en vedette les postures debout.
En cette période de rentrée, nous pouvons nous sentir bousculée, voire étourdie, par la charge de travail qui souvent augmente, parallèlement au nouveau rythme des enfants à intégrer dans notre réalité. Les jours raccourcissent déjà de façon notable. Dans un tel contexte, les difficultés à gérer nos énergies, physiques et émotionnelles, pointent souvent le bout de leur nez.

 

Maman Yoga - Virabhadrasana2

 

Bienfaits 

La posture du guerrier 2 est très connue pour sa faculté à développer notre stabilité physique et mentale. Elle :

• renforce l’endurance et la force dans les pieds, les chevilles, les genoux et les hanches,
• dans les bras, les épaules et le cou ;
• développe la flexibilité des cuisses et les abdominaux ;
• renforce et tonifie les cuisses et les abdominaux ;
• augmente la confiance en soi et la force intérieure ;
• Irrigue les reins et aide à l’élimination des toxines ;
• stimule la digestion et soulage la constipation.

Précautions 

Si vous avez des fragilités dans les genoux, tenez la posture moins longtemps.
Idem en cas d’hypertension ou de problèmes cardiaques. Et dans ce cas, garder les mains sur les hanches.

Les femmes enceintes 

Voici une posture fondamentale de la pratique pré-natale. S’enraciner, puiser l’énergie vitale et fluidifier la circulation des jambes, nourrir l’énergie du périnée et du petit bassin. À partir du 5ème mois de grossesse, il est important d’activer le périnée lors de la posture. Vous pouvez également utiliser un ballon suisse ou une chaise pour soutenir votre posture.

Les enfants 

Le guerrier 2 est aussi très précieuse pour les enfants pour se centrer et développer la confiance en soi. Alors à partager sans modération avec eux en cette période de rentrée, souvent très défiante pour eux.

Une proposition Made in Maman Yoga, très à propos pour les femmes créatives, dans leur travail comme à la maison. À pratiquer, sans modération avec vos collègues et vos enfants !
Vous avez testé ? venez nous partager vos expériences et commentaires ! Et contribuer ainsi à l’arbre de vie de Rose Flash… et compagnie !

OM

Le cadeau Karma de l’été

Le cadeau Karma de l’été

Inscrivez-vous à la newsletter

de Maman Yoga cet été et vous recevrez 2 cahiers de vacances : le 1er juillet et le 1er août 2014.

Vous y trouverez des inspirations, des pratiques de yoga tout en légèreté et adaptées pour l’été, des secrets alimentation de Maman Yoga et des surprises – chez Maman Yoga, on adooooooore les surprises! – pour vous et vos enfants. Un volet sera aussi consacré aux femmes enceintes.

Pour les (futures) mamans, les enfants (0-12 ans) et tous ceux que vous aimez.

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER en remplissant le formulaire ci-dessous. 

Et pensez à offrir la joie du yoga en partageant l’info sur vos réseaux sociaux ! Partager = bon karma 😉

Vive les vacances !